RDV du Bar
2000-2020 : héritage, perceptives et expression anglaise
Let The Music Do The Talking : « LA TOUCHE FRANÇAISE » #5
mar. 15 Nov. 2022 • 20H

Épisode 5 : 2000-2020 : héritage, perceptives et expression anglaise

Faut-il encore évoquer l’exception culturelle, la mise en place des quotas radiophonique à l’heure où la musique est vécue de façon globale ?
Un rapide examen des propositions musicales françaises semblent affirmer le contraire. Laurent Garnier, Vitalic ou Daft Punk font désormais partie d’une histoire qui dépasse nos frontières tandis que Jeanne Added, Booba ou M ne semblent aucunement souffrir d’un complexe d’infériorité. Si le débat entre chant en français ou chant en anglais ne bouleverse apparemment pas les trajectoires de Phoenix, Gojira ou Last Train, le véritable motif de satisfaction vient d’un constat implacable : Qu’il soit question de jazz, de metal, de rap, de chanson, de rock ou de reggae, la France n’a jamais affichée une telle tenue face à un paysage musical mondial.

Intervenant : Nicolas Sauvage

Nicolas Sauvage a exercé le métier de disquaire de 1990 à 2010 avant de rejoindre l’équipe de la Rodia à Besançon au sein de laquelle il occupe le poste de chargé de médiation culturelle.
Il est par ailleurs conférencier sur l’histoire des musiques actuelles et intervient occasionnellement en tant que formateur ou encore enseignant à l’université de Besançon. Passionné par l’histoire de la musique populaire britannique, Nicolas Sauvage est également l’auteur de « Life From a Window-Paul Weller et l’Angleterre pop » et de « Damon Albarn, l’échappée belle », deux ouvrages salués par le critique.